Histoire de l’Oracle de Belline

Il y a plus de 2 millénaires, les premières cartes à jouer faisaient leur apparition en Inde et en Chine ancestrale. Mais il faudra attendre le 15e siècle après J.C. pour qu’elles arrivent en Europe, où elles furent très vite utilisées par les voyants tziganes lors de tirages divinatoires.

Et c’est dans la France du 16e siècle que les jeux de cartes de tarot allaient bouleverser les mœurs de la population.

3 siècles plus tard, alors que cet art divinatoire connaissait toujours un franc succès grâce au tarot de Marseille, le mage Edmond en changea quelque peu la donne en créant l’Oracle de Belline.

Oracle de Belline

Un fait de société nommé Tarot

Depuis son apparition autour des années 1550, le tarot est vite devenu un phénomène de société dans la France de la Renaissance et toutes les franges de la population se font tirer les cartes pour avoir connaissance de quelques prédictions à venir sur leur destinée.

Diseuse de bonne aventure

Les diseuses de bonne aventure sont partout. On en croise au bord des routes, dans les tavernes et même au sein de la cour royale, qui voit en cet art divinatoire qu’est le tirage des cartes un divertissement de plus.

Un peu plus tard, après l’apparition du jeu de tarot de Marseille, qui allait encore une fois révolutionner le monde de la cartomancie, des hommes de sciences et des grands sages allaient eux aussi s’intéresser de près à cette pratique de la voyance qui prenait un tour encore un peu plus ésotérique avec ce nouveau jeu de cartes.

En effet, le jeu de tarot de Marseille avait de quoi surprendre, mais surtout de quoi fasciner les foules.

Composé de , ce jeu était divisé en 2 parties : 22 arcanes majeurs et 56 mineurs.

le tarot de Marseille

Dans le cas des lames majeures, elles représentaient toutes un personnage fort ou un objet sacré et chacune d’entre elles symbolisaient un fragment de la nature humaine, de sorte que mises bout à bout, ces 22 cartes nous montraient le parcours initiatique d’une vie.

Mais la pratique du tarot, bien qu’elle fût basée sur l’ésotérisme comme toutes pratiques de la voyance, sut ne pas s’enfermer dans des cases trop occultes et rester ainsi très populaire auprès de toutes les générations, et ce, durant de nombreux siècles.

C’était fort déstabilisant à cette époque où l’on brûlait encore les sorcières et où la magie pouvait être apparentée à de la sorcellerie.

Mais la pratique du tarot, bien qu’elle fût basée sur l’ésotérisme comme toutes pratiques de la voyance, sut ne pas s’enfermer dans des cases trop occultes et rester ainsi très populaire auprès de toutes les générations, et ce, durant de nombreux siècles.

Les origines de l’Oracle de Belline

Au début du 19e siècle, Mlle Lenormand fut une très célèbre voyante. Spécialisée dans les domaines ésotériques de la nécromancie et de la cartomancie, elle avait créé un nouvel outil de divination avec le jeu de cartes de tarot qui porte encore aujourd’hui son nom.

mlle Lenormand 1

Très réputée sur Paris, elle était toujours courtisée par des gens haut placés dans la société et avait son propre groupe de disciples au sein de son « bureau de la voyance ».

L’un de ses meilleurs élèves se nommait Charles-Ernest Billaudot, avant qu’il ne fût surnommé le mage Edmond par Mlle Lenormand elle-même, peu de temps avant son décès.

mage edmond oracle belline

Professeur de mathématiques céleste sur Paris, le mage Edmond exerçait ses dons de voyance en parallèle à son métier et il eut très vite des consultants très célèbres comme les écrivains Alexandre Dumas et Victor Hugo, mais aussi Napoléon III et l’Impératrice Eugénie.

Toujours passionné d’ésotérisme, c’est en 1845, alors âgé de 36 ans, qu’il va reprendre des travaux initialisés par son professeur Mlle Lenormand et qu’il va finir de dessiner ce qui allait devenir un peu plus tard les cartes du tarot de l’Oracle de Belline.

Malheureusement, ce nouveau jeu de tarot, très inspiré de celui de Marseille et de celui d’Eitteila, restera finalement au stade de croquis dessiné sur plusieurs feuillets, et ce, pour de sombres raisons. Le mage Edmond s’éteignit en 1881, sans que l’on n’ait jamais vu son projet se réaliser.

La résurrection de l’Oracle de Belline

Ce n’est que quelque 70 ans plus tard que l’on entendra à nouveau parler des feuillets noircis par le mage Edmond. C’est en effet autour des années 1950 qu’un certain voyant, répondant au nom de Marcel Belline, retrouve par le plus grand des hasards les fameux feuillets au fond d’une malle trainant dans un grenier parisien.

Marcel Belline

Sa vie en allait être changée à tout jamais, car Marcel Belline n’a jamais vraiment eu beaucoup de chance. Exerçant ses dons de voyance sans grand succès, il perdit même son fils quelques années plus tôt dans de tragiques circonstances.

Alors très perturbé par cette disparition soudaine, il se servit de ses dons de médium pour rester en contact avec son enfant trop tôt disparu. Il publia du reste cette expérience dans un ouvrage aujourd’hui très recherché nommé « La 3e oreille à l’écoute de l’au-delà ». C’est une de ses consultantes qui, un jour, lui proposa de venir visiter sa maison qui avait appartenu au grand mage Edmond, au siècle passé. Très intrigué, Marcel Belline accepta et se rendit au grenier lors de sa visite.

C’est ainsi qu’il tomba sur la malle contenant de nombreux grimoires et surtout les feuillets où étaient dessinées toutes les cartes à jouer d’un nouveau tarot imaginé par le mage Edmond.

coffret Oracle de Belline

Alors il fut pris d’une adrénaline peu commune, qui lui fit un peu oublier ces drames passés. Il pensa au fond de lui-même que c’était le destin qui avait mis ces feuillets entre ses mains et que c’est le mage Edmond en personne qui lui donnait une nouvelle chance de pouvoir se sortir de l’anonymat dans lequel il végétait depuis bien trop longtemps.

Belline se mit alors en tête de réactualiser quelque peu les travaux du mage Edmond, de se les réapproprier pour en faire quelque chose de plus actuel, et de le faire éditer par un imprimeur.

C’est maître Cartier-Grimaud qui fut en charge de cette tâche, et sur les ordres de Belline, il inséra ce nouveau jeu de cartes dans un coffret noir, où était écrit en lettres d’or : l’Oracle de Belline.

Le succès inattendu de l’Oracle de Belline

Très vite, sans détrôner le célèbre jeu du tarot de Marseille, l’Oracle de Belline va tout de même bouleverser le monde de la tarologie.

Avec ses 53 cartes aux représentations et symboliques aussi fortes que celles contenues dans les cartes du tarot de Marseille, cet Oracle influencé par l’astrologie va ouvrir de nouvelles perspectives de tirages aux cartomanciennes professionnelles, car en reprenant le thème astral, cher aux horoscopes trouvés dans les livres et magazines féminins, l’Oracle de Belline approfondit les nuances propres à chacune de nos personnalités.

Ce qui n’est pas rien en matière de voyance et les divers pratiquants en tarologie ne vont pas s’y tromper en l’adoptant lors de nouveaux tirages divinatoires.

Ainsi, l’interprétation des cartes sera beaucoup plus orientée vers les signes astrologiques des futurs consultants, d’autant plus que ces 53 cartes sont divisées en 7 familles ayant pour nom des planètes de notre système solaire.

Familles oracle de Belline

On y trouve donc les familles :

4 lames majeurs

Chacune de ces familles est composée de 7 cartes qui possèdent des représentations et symboliques propres à elles. Ces 49 lames sont complémentées de 4 lames majeures, à l’instar des 22 arcanes du tarot de Marseille. Ces dernières se nomment :

Ainsi paré, le jeu de tarot Oracle de Belline allait donc donner un nouveau souffle à l’art divinatoire consistant à prédire son avenir à un sujet au travers des cartes.

Les nombreux apports de l’Oracle de Belline

Tirage oracle de belline

Depuis son apparition, l’Oracle de Belline aura fait couler beaucoup d’encre au sein de l’univers de la tarologie.

Tout d’abord, parce qu’appartenant légitimement au mage Edmond, certains ont accusé Marcel Belline d’un certain opportunisme pour avoir osé nommer cet Oracle qu’il n’avait pas conçu de son propre nom.

Mais aussi, car au-delà de certaines polémiques, les tirages effectués avec cet Oracle allaient ravir de nombreux consultants pour leur approche profondément liée aux problèmes existentiels de chacun.

Autres tirages divinatoires

En particulier pour tout ce qui a attrait aux relations amoureuses et aux envies de développement personnel.

Par la suite, beaucoup d’autres Oracles verront le jour, sans jamais atteindre la popularité de celui de Belline.

Pour la petite anecdote, des tirages divinatoires effectués avec le jeu de tarot de l’Oracle de Belline auront permis de prédire des événements importants de la fin du 20e siècle tels que les assassinats de JFK et de Bobby Kennedy, la disparition prématurée d’Albert Einstein et les manifestations violentes de mai 68, qui ont poussé le général De Gaulle à la démission un an plus tard.

Aujourd’hui encore, de célèbres tarologues comme Colette Silvestre ou Alexis Tournier ne jurent que par lui, pour nous aider à mieux nous retrouver au sein de notre vie et, ainsi, dans notre destinée.

SOMMAIRE

Vous êtes ?
Pour recevoir gratuitement l’horoscope gratuit
d’Ana, entrez votre prénom et e-mail
Date de naissance
Quel horoscope souhaitez vous recevoir ?
Merci !